Comment négocier les meilleurs tarifs pour son mariage ?

Published On 31 octobre 2016 | By brice | Mon mariage

Il arrive que les jeunes couples organisant leur mariage se sentent mal à l’aise quand il s’agit de négocier les tarifs pour certains détails de ce grand jour. Et pourtant, pour économiser sur le budget et pouvoir faire de bonnes affaires, le jeune couple doit se lancer dans l’art de la négociation.

Pour ce faire, il n’est pas forcement nécessaire d’être un professionnel de la négociation afin de réussir à obtenir les bons prix. Il suffit de connaître quelques astuces intelligentes et le tour est joué. Voici quelques conseils pour avoir les meilleurs tarifs possibles lors de votre organisation de mariage et optimiser votre budget.

Focus sur les grandes dépenses et comparer les prix

Lorsque vous organisez votre mariage et bien avant de vous lancer dans n’importe quelle dépense, il faut demander le maximum de devis aux pros de l’évènementiel. Avoir plusieurs options permet à la fois d’avoir un plan B, mais aussi un effet de levier sur les négociations. Ainsi vous pouvez vous permettre de mettre une petite pression sur vos prestataires en disant : “Nous aimerions avoir notre mariage ici, mais cet autre site est prêt à faire la même chose pour nous à la moitié du prix. Pouvez-vous correspondre à leur offre? “

Focalisez-vous également sur les plus grosses dépenses. Vous recevrez le meilleur retour sur investissement si vous faites d’abord les emplettes pour les articles les plus chers. Sachez également que les fournisseurs peuvent agir comme si leurs prix étaient fixes et qu’ils ne changeront jamais. Ce n’est pas toujours le cas. Retenez que les gens demandent toujours plus qu’ils attendent d’obtenir en créant une certaine marge de compromis. Les négociateurs vont probablement concéder un peut de terrain lorsque vous demandez respectueusement un devis révisé.


Savoir rester raisonnable tout en étant un bon client

Lorsque vous négociez vos tarifs, annoncez un prix d’ouverture inférieur à ce vous êtes prêt à payer, mais n’aller pas pour autant trop loin. L’on est bien d’accord qu’aucun fournisseur ne va accepter une réduction de 80%. Par ailleurs, un peu de sympathie ne fait pas de mal. Pour cela, il vous faudra vous ouvrir un peu à votre fournisseur en lui faisant part de votre situation personnelle.

Vous pouvez par exemple dire :« Nous mourons d’envie de nous marier dans votre établissement, mais nous avons un problème, mon fiancé a perdu son emploi et nous sommes serrés sur la trésorerie. » En vous exprimant ainsi, vous affirmez à votre fournisseur à quel point l’endroit est spécial, mais que vous n’avez pas assez dans votre budget pour vous le permettre. Cela peut toucher l’empathie du fournisseur et lui faire concéder un geste commercial.

Par ailleurs, il faut toujours rester un bon client. Dans le sens où peu importe les négociations déjà établies, ne jouez pas avec les paiements et respectez vos engagements. Plus vous serez à jour sur les différents paiements que vous devez effectuer, plus vous cultiverez de bonnes relations avec votre fournisseur et vous permettront de bonnes négociations avec lui à l’avenir, si besoin était.

Like this Article? Share it!

About The Author

Comments are closed.